Le grand jeu – Céline Minard

Je suis désolée de lire tous les avis mitigés sur Babelio à propos de ce livre. Personnellement, j’ai adoré ! J’ai adoré la détermination de cette narratrice qui part s’exiler en haute montagne dans un abri ultramoderne, j’ai adoré ses questionnements, son entêtement à comprendre, à expérimenter, à se surprendre elle-même. J’ai adoré son non-rapport à l’autre, son premier refus des relations humaines, puis son analyse des relations humaines, son rationalisme outrancier. Son renversement de l’absurde surtout, rien de moins que ça, lorsqu’elle accepte le lâcher-prise et ré-intègre toute sa part d’humanité.

Il est difficile d’en dire plus sans trop en dire. Le grand jeu est ma première lecture de l’année et un gros coup de cœur qui pourrait bien donner le ton, dans la vraie vie, de l’année à venir et pourquoi pas des suivantes.

Si vous n’êtes pas philosophe, ce roman devrait également convenir aux amateurs d’alpinisme et de slackline – ouep ! c’est un récit ultramoderne 😉


Le grand jeu – Céline Minard
Rivages, 2016, 190 p.


Challenge concerné

photo-libre-plan-orsec-2

Publicités

25 réflexions au sujet de « Le grand jeu – Céline Minard »

    1. Moglug Auteur de l’article

      🙂 Je ne sais pas si tu te souviens, c’est le livre dont Julien nous avait parlé mais qu’il ne pouvait pas encore nous vendre parce qu’il n’était pas sorti. Il lui faisait penser au Mur invisible. Je suis pas trop d’accord sur ce point d’ailleurs… Le débat risque d’être houleux ! 😉

      J'aime

      Répondre
      1. Marine

        Et bien, il n’y a qu’avec la houle que les choses avancent 😀
        On a regardé l’adaptation ciné du Mur Invisible récemment (en allemand, alors heureusement que j’avais lu le bouquin…) Ben j’ai pleuré comme une madeleine à la fin ^^

        Aimé par 1 personne

        Répondre
        1. Moglug Auteur de l’article

          ça a fini en débat sur le rapport aux autres de M. Haushofer…
          J’ai plus du tout la même image du livre du coup… J’aimerais le relire mais je l’ai prêté, c’est malin… o_O

          J'aime

          Répondre
  1. jostein59

    Lors de ma lecture, je fus plus d’une fois surprise, ne sachant parfois pas à quoi m’en tenir. Il y a du concret et de l’étrangeté. Après ma lecture, tout d’abord en rédigeant ma chronique puis en cherchant des questions à poser à l’auteur ( Lecteurs.com), je me suis posée beaucoup de questions sur le message de l’auteur. C’est avec le recul que ce livre prend du sens. Et tu as raison, c’est un très bon roman.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
      1. jostein59

        Non je n’ai jamais postulé car il m’est difficile d’assurer les déplacements sur Paris. Mais je suis membre de Lecteurs.com depuis plusieurs années ( avec une interruption pendant quelque temps). J’ai eu la chance de faire la rentrée littéraire en avant-première avec eux en juin dernier ( les Explorateurs).
        C’est une équipe fort sympathique et dynamique

        Aimé par 1 personne

        Répondre
  2. ingannmic

    Ton billet est tentant, il laisse supposer une lecture originale et déroutante… j’ai déjà un titre de Céline Minard dans ma PAL (Faillir être flingué) et j’attendrais que ce titre sorte en poche (j’essaie de tenir sans acheter de livres au moins jusqu’aux vacances d’été, on peut toujours s’illusionner !!), mais tu m’as donné envie de le lire, vraiment !

    Aimé par 1 personne

    Répondre
      1. ingannmic

        Si tu veux, on peut se le caler en lecture commune dès à présent (ce sera l’occasion de le sortir de mes étagères, justement…) ? Ça peut être pour février, ou mars, ou même plus tard si tu le souhaites !

        J'aime

        Répondre
    1. Anonyme

      C’est bien plus que ça ! Quoique je ne sais pas ce que c’était d’être funambule dans les temps traditionnels… En tout cas ta dernière phrase m’a donné envie de lire ce livre (bon, les autres aussi j’avoue). Ce sera donc assise sur ma slackline, sous la chaleur humide gabonaise et avec une liseuse électronique super high tech que je le lirais en repensant que j’ai lu ton post au même moment où j’ai appris que j’avais enfin reçu mon visa tant attendu. Je pars tout bientôt. Des bisous de petite sœur !

      Aimé par 1 personne

      Répondre
      1. Moglug Auteur de l’article

        Ah bah il était temps !! Bon voyage et oublie pas d’envoyer des cartes postales, hein !! Et ouip évidemment j’ai pensé à toi quand la narratrice a commencé à essayer de se tenir sur une sangle. Si t’es sage, je te ramènerai p’tête le bouquin ou je te l’enverrai sous les tropiques. Si t’as 14 euros à mettre dans un pdf/e-pub tu peux aussi l’acheter pour ta super liseuse high-tech alimentée par panneaux solaires…

        J'aime

        Répondre
  3. Sido

    Pour moi aussi il a été un grand coup de coeur. J’en avais d’ailleurs parlé sur le blog. Et l’auteur est une femme déroutante mais très sympa avec qui j’ai pu bien rire. Ravie de ta chronique 😉

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  4. Maéva

    Coucou ! Je viens de tomber sur ton blog via Aurélia de Ma Lecturothèque. Le Grand Jeu est dans ma wishlist depuis sa sortie. J’aime beaucoup les histoires « Nature writting » comme Into the Wild, Dans les forêts de Sibérie, Indian Creek, Wild, etc…J’ai hâte d’entamer celui ci ! 🙂 Allez, je continue de me balader sur les articles de ton blog…A bientôt ! Maéva

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s