Astérix chez les Belges – René Goscinny et Albert Uderzo

Je ne suis pas une grande adepte de bandes dessinées et Cyve le savait très bien lorsqu’elle m’a proposé de combler la lettre U du Challenge ABC Critiques par un album d’Astérix. Avait-elle seulement conscience de l’occasion qu’elle me donnait de lui rappeler que les Belges n’ont pas le monopole de la bande dessinée ? Cela dit, dans mon univers, Hergé est à peu près la seule référence en la matière…

D’humeur taquine ou enfantine, je m’attèle donc à la lecture de l’album qu’elle me tend non sans une pointe d’ironie : il m’aura fallu aller jusqu’à Bruxelles pour le lui emprunter, aucune bibliothèque lyonnaise ne proposant un exemplaire disponible…

Engoncée dans son grand fauteuil, j’ouvre l’album… Stupeur ! J’apprends avec effarement au côté d’Abraracourcix, que Jules César aurait dit que de tous les peuples de la Gaule, les Belges étaient les plus braves… En quelques minutes à peine, je suis embarquée avec nos quatre compères : Astérix, Obélix, Abraracourcix, sans oublier Idéfix, sur les routes de la Gaule Belgique.

Je ne vais pas vous faire une analyse approfondie du récit et des illustrations, je suis simplement forcée de constater que 20 ans après avoir théoriquement passé l’âge de les lire, Goscinny et Uderzo font toujours leur petit effet, et c’est avec plaisir et humour – attention confidence, je pense que j’ai même dû soulever une fossette par moment – que j’ai pu défier cette peuplade nordique devant un Jules César bien mal placé pour nous départager.

Quant à mon expédition bruxelloise, je suis arrivée armée jusqu’aux dents, et je suis repartie – Saint Nicolas oblige – les valises chargées de cadeaux. De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont bien les plus terribles…

Publicités

3 réflexions au sujet de « Astérix chez les Belges – René Goscinny et Albert Uderzo »

  1. Cyve

    Bon, j’en appelle au droit de réponse, là 😉

    Tout d’abord, Uderzo est le dessinateur de la série (bien qu’il vienne récemment de passer la main), le scénariste était René Goscinny, disparu il y a un peu plus de 30 ans maintenant. Uderzo a ensuite repris les scénars. « Astérix chez les Belges » était son dernier album, il est mort alors qu’Uderzo terminait les dernières pages; on a d’ailleurs à la dernière case un petit lapin tout triste qui s’en va. Voilà pour le « U » 🙂

    Par ailleurs, la tirade « De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves », est une locution tirée de « La Guerre des Gaules ». En gros, c’est avec ces tribus là qu’il a galéré le plus, mais comme il a quand même gagné, au final, c’est lui le plus fort. T’as raison sur ce coup, César il est naze finalement. Goscinny avait cette caractéristique de mettre dans ses bd un mélange de satyre de la société contemporaine et d’éléments historiques caricaturés, il était par ailleurs assez bien documenté. Sauf pour les menhirs. C’est pas gallo-romain pour deux poils, les menhirs, c’est néolithique: quelques millénaires plus tôt, quand même. Mais bon, on ne peut pas être parfait… Sinon, dans les albums d’Astérix, on retrouve des allusions sympa. César qui dit à Brutus « Tu quoque filii », les noms des villes françaises dans leur nom romain (où Marseille = Massilia, …) et plein d’autres références. Sous couvert d’enfantillages, c’est une bd assez intelligente, en fait. On ne passe donc en théorie jamais l’âge de les lire 🙂

    Enfin, les belges ne prétendent pas avoir le monopole de la BD, chère voisine: c’est simplement qu’historiquement, la bande dessinée s’y est particulièrement développée, plus qu’ailleurs, plus vite reconnue, et qu’un très grand nombre de classiques en bd sont des belges. Après, avec une pioche de retard, vous avez de superbes auteurs également, t’inquiète… Mais du côté des classiques, on a tout de même Hergé, Franquin, Peyo, Cauvin, Willy Vandersteen, Comès, ou encore Edgard P. Jacobs… Et dans les actuels, Van Hamme, Dufaux, Delaby, Schuiten et Peeters, Hermann, Servais, Walthéry, etc;.. Maisons d’éditions: Casterman, Le Lombard, Dupuis… On ne prétend pas avoir le monopole, mais on se défend tout de même pas mal par ici, allez… 😀

    Allez, courage, prochain séjour, je te mets du Bob et Bobette dans les pattes 🙂
    Saint-Nicolas te salue, au passage! Ravie que ça t’ait plu, tout de même, ce grand classique de la bd française, une fois…

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Chez Sentinelle

      Ravie que ta petite escapade à Bruxelles se soit bien passée. Pour répondre à Cyve, j’avoue humblement que j’adorais Bob et Bobette de Willy Vandersteen et que j’ai passé des heures de lecture féérique en leur compagnie 😉

      Ceci dit, je n’ai toujours pas lu Astérix chez les Belges oups

      Aimé par 1 personne

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s