Flash ou le grand voyage – Charles Duchaussois – 3

Au fil des pages, le lecteur suit la descente aux enfers du toxicomane féru de voyages. Plus qu’une description des merveilles orientales, le narrateur nous embarque dans les taudis les plus infâmes de Bombay, nous confronte à une réalité toujours actuelle, au quotidien de milliers d’hommes et de femmes.

La gare de Bombay – Victoria Station

Au delà de la drogue, la prostitution, la violence, la mort sous toutes ses formes : les accidents, les rituels parsis ou hindous, les serpents, l’overdose. La folie.

Bénarès. La mystique, la ville sainte.

« La ville où l’on est, et on le sent dès que l’on arrive. »

Celle qui restera pour l’auteur :

« La ville où [les pères] mutile[nt] [leur] gosses pour les faire mendier. »

L’effroyable réalité d’une Inde à double tranchant exposée comme une insulte aux rêveurs incrédules.

« Oui voilà ce qu’on peut voir, en Inde, en 1969, en plein XXème siècle. »

Le témoignage me renvoie au film Slumdog millionnaire, fiction poignante et tellement représentative du pire visage de l’Inde.

Atrocités devenues faits divers quasi quotidiens. Anecdotes qui parviennent parfois, au travers d’un écran, aux yeux et aux oreilles de nous autres occidentaux ignorants et inconscients. Anecdotes vite effacées dès lors que l’on éteint le téléviseur ou referme le journal.

Finis les images lointaines, les mots des journalistes. Imaginez maintenant que vous tenez l’enfant dans vos bras…Dites vous bien que cela n’est pas une fiction.

Et pardonnez-moi. Mais n’oubliez pas.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Flash ou le grand voyage – Charles Duchaussois – 3 »

  1. Flo'

    Ah dommage, j’avais pris l’habitude de passer sur ton blog pour rejoindre celui d’F.B encre et Sèche que j’ai découvert ici mais le lien n’est plus là 😦

    J'aime

    Répondre
    1. moglug Auteur de l’article

      J’en suis désolée mais certaines personnes qui passaient par mon blog pour consulter celui de F.B. ont trouvé particulièrement drôle de noter de façon désagréable tous les articles que j’avais écris en réponse à ses lettres…Si ces notations avaient été accompagnées de critiques utiles, j’aurais probablement été plus indulgente.
      Par ailleurs mes lettres en réponse à celles de F.B. n’étaient plus bienvenues pour des raisons que je respecte complètement mais tu comprendras, je l’espère, que le comportement de certains lecteurs de F.B. m’ont quelque peu coupé l’envie de lui faire sa promotion…
      Tu peux cependant continuer à suivre F.B. via sa page Facebook publique : http://www.facebook.com/#!/pages/FB/125894116811?ref=ts

      J'aime

      Répondre
      1. F.B

        Bonjour Flo, Mag,

        Merci pour l’intérêt – et Mag, désolé d’abord (je ne sais toujours pas a ce jour ce qui s’est passé), et puis, merci, pour ta réponse.
        En effet, l’intérêt récent d’un éditeur pour une version e-book nécessite que l’écriture stagne quelque peu jusqu’à ce que les choses se confirment.
        Cependant, il y a des petits posts qui continuent – et il y aurait peut-être une lettre 6 avant la mise en e-book.
        Watch this space 🙂

        F.B

        J'aime

        Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s