Archives du mot-clé Himalaya

La condition magique – Hubert Haddad

Voilà bien longtemps que je ne m’étais pas laissée guider par le hasard dans mes choix de lectures : aucun conseil de libraire, d’ami ni même de blogueur. Une simple couverture Zulma en évidence sur une table de la librairie Terre des livres, un format poche, pas même une nouveauté, ni le moindre petit mot pour attirer l’œil. La quatrième de couverture rehaussée de superlatifs et autres adjectifs grandiloquents : richissime, extravagant, himalayens, quête d’absolu, foisonnant, vertigineux…
Des personnages tape-à-l’œil : jeune et fragile étudiante, beau ténébreux endeuillé et incompris, universitaire blasé. Rien n’aurait dû les rassembler mis à part la fantaisie de leur auteur.

Si j’ai, dans un premier temps, accroché au style de l’auteur et aux descriptions des sommets du toit du monde ouvrant le récit, si j’ai été intriguée par les dérives désespérées de Marghrète, j’ai aussi rapidement perdu le fil de ces histoires banales et décousues qui auraient voulu trouver leur sens sur les cimes himalayennes. Entre l’introduction et la conclusion sommitales se déroule un ennuyeux quotidien intellecto-universitaire mêlé d’allusions à Descartes et d’abus sectaires peu crédibles dont je suis finalement restée très distante.

Je garde de ce livre un arrière-goût de traîtrise : j’en attendais beaucoup et l’écriture sophistiquée me faisait miroiter un scenario exigeant et cohérent. J’hésite à tenter l’aventure une seconde fois.

Avez-vous lu et aimé un livre de Hubert Haddad ? Si oui, lequel et pourquoi ?


La condition magique – Hubert Haddad
Zulma, 2014, 281 p.
Première édition : 1997


Flash ou le grand voyage – Charles Duchaussois – Fin

Je termine Flash sur les délires paranoïaques du narrateur. Saisissant de réalisme et pour cause… Symptômes caractéristiques du toxicomane qui sombre dans la folie. Il suit une cure de désintoxication à l’hôpital Fernand-Widal, niché entre la gare du Nord et la gare de l’Est, dans le Xème arrondissement parisien, et qui aujourd’hui encore possède un service en toxicomanie.

Hôpital Fernand-Widal

Pour quelques clichés supplémentaires de l’hôpital, je vous recommande le blog Paris Archis.

C’est étrange comme la simple allusion à cet hôpital devant lequel je suis passé, plusieurs fois par semaine, pendant des mois, me fait soudain prendre conscience de la réalité. Une de ces piqûres qui vous rappelle que les mots ne sont pas que de l’encre jetée sur le papier, que les images ne sont pas qu’une illusion derrière un écran. L’aventure humaine, la déchéance de Charles Duchaussois est une réalité pour nombre d’individus encore aujourd’hui. Tous ne sont pas passés par Katmandou et rares sont ceux qui reviendront de leur « grand voyage ».

Katmandou en 1985

Je note les détails qui aideront Charles à s’en sortir. Les amis indéfectibles, un cadeau de Noël qui réchauffe le coeur et redonne espoir. Rien n’est jamais perdu. Il faut savoir se battre d’abord pour soi mais aussi pour les autres.

Qu’est devenu Charles après son retour en France ? Wikipédia nous apprend qu’après une désintoxication difficile, il s’est marié…3 fois ! A eu 2 enfants aussi…

Pour ceux qui voudrait en savoir plus sur cet homme, je vous recommande ce site qui lui est entièrement consacré.

Charles Duchaussois

Charles Duchaussois meurt le 27 février 1991 d’un cancer du poumon.

Himalaya - Everest