Archives du mot-clé Blablablamia

Le soleil des Scorta – Laurent Gaudé et Benjamin Bachelier

© Blablablamia

Pour commencer cette chronique, je me dois avant toute chose de remercier chaleureusement Blablablamia pour l’organisation du jeu-concours autour du Soleil des Scorta, et les éditions Tishina pour avoir offert à l’heureuse gagnante que je suis un exemplaire de l’édition illustrée de ce beau roman.

Quelques jours à peine après l’avoir reçu, j’ai dégusté le livre en une journée – bénis soit les jours fériés ! Pour ceux qui l’ignoreraient encore, Le soleil des Scorta nous raconte l’histoire, de la fin du 19ème siècle jusqu’au début du 21ème, de quatre générations d’une famille maudite vivant dans un petit village des Pouilles italiennes, à Montepuccio. Avec un accent quasi intemporel, Laurent Gaudé nous transporte dans ce pays écrasé de lumière et de chaleur, brillamment accompagné par le pinceau de Benjamin Bachelier. Couleurs vives ou plus tendres, tableaux abstraits ou détails significatifs, l’illustration prolonge mon imagination et la dépasse. Saisie autant par le texte que par la lumière d’un paysage nocturne, je ne m’attendais pas à vivre aussi pleinement ce récit. A travers la vie des Scorta, Laurent Gaudé transmet des valeurs très fortes : l’amour, la famille, la foi, l’honneur, les traditions, le désir de liberté et, au milieu l’homme ou la femme, l’individu devant avancer dans un environnement physique et humain qui ne lui est pas nécessairement acquis, mais offre sa part de miracles quotidiens.

10525662_692335507530642_6316168223362158191_n

Ceci est mon exemplaire du Soleil des Scorta !

Enchantée par cette lecture, je ne pouvais pas manquer la soirée « Soleil des Scorta » de la librairie Vivement Dimanche le 13 novembre dernier. J’ai pu y redécouvrir le texte de Laurent Gaudé grâce à la voix de Magali Bonat, avec des projections des illustrations du livre en arrière-plan. La rencontre avec « Monsieur Tishina » et Benjamin Bachelier était extrêmement riche : comment choisit-on l’œuvre à illustrer ? Comment trouve-t-on l’illustrateur ? Comment ce dernier s’approprie-t-il le texte pour en faire sa propre interprétation ? Comment choisir les couleurs, les matières ? Comment les imprimer ensuite pour qu’elles gardent toute leur intensité ? Autant de questions, auxquelles nos interlocuteurs ont patiemment répondu.

La soirée s’est terminée par une séance de dédicaces dont je ne suis pas revenue bredouille. Je vous montre la mienne mais ne soyez pas jaloux, les éditions Tishina organise une tournée-dédicace dans toute la France ou presque (enfin surtout en Alsace et région parisienne pour le mois de décembre), vous retrouverez toutes les dates sur leur page Facebook !

Sur ces belles paroles, je vous laisse et m’en vais lire le premier opus des éditions Tishina, Soie d’Alessandro Baricco illustré par Rebecca Dautremer. Je vous en reparlerai très certainement ! 😉

Mes petites emplettes littéraires… #1

Aux concours, j’ai gagné…

Merci encore à Blablablamia et Marianne 🙂

En librairie, j’ai complètement craqué…

Au Salon de l’Asie, j’ai raflé…

…de quoi participer au Challenge des écrivains japonais d’hier et d’aujourd’hui !

A la bibliothèque, j’ai emprunté…

…quelques imprévus, et du Victor Hugo en pagaille ! J’ai un challenge à relever et une lecture commune – Bug-Jargal – pour le 10 décembre 😉

Dans les étagères de mon homme, j’ai piqué…

Et des cadeaux, j’ai reçu !