Archives pour la catégorie Challenges, emplettes, autres trucs…

Mes petites emplettes… #17

Avec le printemps, reviennent les excès en tout genre. Si j’ai presque su me contenir en bibliothèque, en revanche mes bonnes résolutions se sont toutes envolées en librairie. Je ne suis pas prête d’arriver au bout du plan ORSEC !

En bibliothèque, j’ai emprunté varié…

Aux éditions du Tripode, j’ai expérimenté le Grand Trip !
(ce ne sont pas mes ongles sur la photo)

12670786_1050211195041238_7987889618284050848_n

Anguille sous roche – Ali Zamir

A L’étourdi de Saint Paul,
j’ai déniché deux pures merveilles…

 

A L’esprit livre,
j’expérimente de nouveaux auteurs et renoue avec un plus ancien

 Dans les étagères d’un ami,
j’ai fouiné…

1540-1

Et un cadeau, j’ai reçu !
Merci Marine 😀

bohumil-hrabal-la-chevelure-sacrifiee

Top Ten Tuesday #4 – Les 10 phrases issues de la page 81 des 10 derniers livres lus

S’il est une pratique ludique à laquelle j’aime m’adonner, c’est celle de tirer de manière tout à fait arbitraire quelques livres de mes étagères à l’exemple du Top Ten Tuesday sur les couvertures bleues ou – comme il l’est proposé aujourd’hui – d’extraire une phrase de chaque page 81 des dix derniers livres lus. Dans la mesure, où j’en ai emprunté et rendu un certain nombre, je me contenterai ci-dessous de phrases issues des pages 81 des dix derniers livres lus encore en ma possession.

Je trouve finalement le cocktail assez savoureux, vous m’en direz des nouvelles…

41wel-9rybl-_sx315_bo1204203200_1. Soundtrack – Hideo Furukawa

« Sachant ce qu’elle voulait accomplir, il lui fallait rechercher un mouvement possédant une expressivité suffisamment efficace. »


2. Le livre de l’intranquillité – Fernando Pessoale-livre-de-lintranquillitc3a9

« La présence d’une autre personne – même une seule – entrave aussitôt ma pensée et, tandis que pour un homme normal le contact avec autrui est un stimulant pour son expression et son discours, ce contact chez moi, est un antistimulant – si toutefois ce mot forgé de toutes pièces est jugé recevable par la langue. »

3. Les intelligences multiples – Howard Gardner41qxw4ra4yl-_sx362_bo1204203200_

«  En réfléchissant à la possibilité d’une intelligence spirituelle, je suis frappé par le caractère problématique de ce que pourrait être son « contenu » ; je me demande quels aspects affectifs ou phénoménologiques pourraient la définir ; je m’interroge sur sa propension à se définir sans cesse par rapport aux valeurs de vérité, sans jamais être capable d’en définir la substance, mais aussi sur ce penchant à se définir par son effet sur autrui. »

u97823300512284. Les sentinelles des blés – Chi Li

« Était-ce la faim ou la conscience précoce des misères du monde ? »

bEionªx/`Eionˆ¿?à@i>

—-

5. Journal d’un génie – Salvador Dali

« Mort fusillé à Grenade, le poète de la mauvaise mort, Federico Garcia Lorca ! »

la_verite_sur_l_affaire_harry_quebert6. La vérité sur l’affaire Harry Quebert – Joël Dicker

« Mais ce 17 juin 2008, malgré l’heure matinale, le Clark’s était déjà en proie à une grande agitation. »

ro900251197. Terre des hommes – Antoine Saint-Exupéry

«  A moins qu’un jour d’expédition un puits tari ne le livre à la poésie du délire. »

product_9782070383900_195x3208. Maîtres anciens – Thomas Bernhard

« Tout ce que nous sommes nous vient de nos ancêtres, a dit Reger, tout en bloc, à quoi s’ajoute ce qui nous est propre. »


9. Le piano oriental – Zeina Abirachedliv-8520-le-piano-oriental

 « Poc-o-Po-Poc … s’improvisaient des rythmiques inattendues… »

10. Boussole – Mathias Enard

boussole« J’avais été abordé par un prophète qui venait me sauver des eaux – Ilya Virano était un des piliers de la communauté juive de Hasköy, il m’avait vu perdu et avait deviné (comme il le reconnaissait lui-même, les touristes n’étaient pas légion dans le coin) que je cherchais vraisemblablement quelque chose qui avait trait à l’histoire juive du quartier, dans lequel il nous a promené, mon appareil photo et moi, le reste de la journée. »

Challenge Lire le monde

lire-le-monde-300x413

Depuis quelques mois, l’envie me poursuit de rejoindre l’un ou l’autre challenge « tour du monde » de la blogosphère. L’invitation de Sandrine, que j’ai eu le plaisir de suivre dans ses rendez-vous autour de l’émission L’Europe des écrivains, aura été l’occasion de sauter le pas.

Parce que j’ai l’esprit de contradiction, j’ajoute à la liste de Sandrine les pays européens de plus de 45 millions d’habitants qu’elle avait préféré écarter – en fait, je lis peu d’auteurs anglais, espagnol, italien, allemand, cela ne peut que me faire du bien de les ajouter ici, je garde la France par chauvinisme 😉 . Et comme je n’y connais rien non plus, j’ajoute les pays américains (nord et sud). A raison d’un maximum de cinq auteurs par pays, j’espère voir cette liste s’étoffer progressivement mais j’ai bien conscience de devoir patienter quelques années avant d’espérer la compléter tout à fait. Les échanges sur le groupe Facebook et sur la page consacrée du blog Tête de lecture feront certainement fuser de nombreux auteurs méconnus. J’espère également que ce « challenge » sera l’occasion de nombreuses et fructueuses lectures communes.

Pour ne pas surcharger inutilement cette page, je vous renvoie chez Sandrine pour la liste des pays. Je complèterai la mienne au fur et à mesure de mes lectures.

Mes bonus européens

Mes bonus américains et latino-américains

Mes petites emplettes… #16

Ce mois de février aura été relativement modeste en nouvelles acquisitions et emprunts,  quoique ceux-ci soient  presque aussi nombreux que mes lectures effectives.

En librairie,
j’ai acheté deux ouvrages très différents sur les conseils d’un ami

En bibliothèque, 
j’ai rebondi sur l’obsession nietzschéenne de Salavador Dali et j’ai continué mes explorations psychologiques

Challenge multi-défis 2016

yant pris grand plaisir en 2015 à relever le challenge Variétés de Shenandoah sur Babelio, autrement nommé Top 50 par Le chat de bibliothèque, j’ai décidé de réitérer une aventure similaire en 2016 en compagnie de SabiSabi et Gwen toujours sur Babelio.

Trois niveaux sont proposés cette année : amateur (15 titres lus et commentés), prometteur (26 titres), professionnel (52 titres) et expert (60 titres). Pour les détails, je vous invite à rejoindre le forum du célèbre réseau social littéraire. Je me suis inscrite dans la catégorie « professionnel » dans le but de faire aussi bien que l’an passé, 2017 nous dira si je peux faire mieux.;)

Voici les catégories proposées que je complèterai au fur et à mesure de l’avancée de mes lectures :

  1. Un roman dont le titre compte plus de 5 mots : Homère au royaume des morts à les yeux ouverts – Gérard Macé
  2. Un livre qui aborde le thème de la fraternité : Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ? : comment faire de vos émotions une nouvelle force – Gill Hasson
  3. Un roman de la littérature jeunesse ou jeune adulte : Le petit prince – Antoine de Saint-Exupéry
  4. Un livre avec une usurpation d’identité : Soie – Alessandro Baricco et Rébecca Dautremer
  5. Un livre d’un genre que vous détestez (ou croyez détester) : Le droit de mentir – Emmanuel Kant & Benjamin Constant
  6. Un roman traitant d’un secret de famille : La vérité sur l’affaire Harry Quebert – Joël Dicker
  7. Un livre dont le titre contient un verbe à l’infinitif : L’adulte surdoué : apprendre à faire simple quand on est compliqué – Monique De Kermadec
  8. Un livre « âme sensible s’abstenir » : Le promeneur d’Alep – Niroz Malek
  9. Un livre d’art : Shadi Ghadirian : rétrospective – Sylvie Aznavourian et Anahita Ghabaian Etehadieh
  10. Un livre érotique : Osez une leçon de fellation – Coralie Trinh Thi
  11. Un livre avec un végétal dans le titre : Les sentinelles des blés – Chi Li
  12. Une biographie (essai ou biographie romancée) : Journal d’un génie – Salvador Dali
  13. Un livre découvert sur l’île déserte d’un ami Babelio : Terre des hommes – Antoine de Saint-Exupéry
  14. Une fresque familiale : Cent ans de solitude – Gabriel García Márquez
  15. Un livre d’une maison d’édition peu connue : Un bon à rien est capable de tout – Damien Verhamme & Gordon War
  16. Un classique étranger : Le livre de l’intranquillité – Fernando Pessoa
  17. Un livre dont l’histoire se déroule dans un milieu hostile : Césarine de nuit – Antoine Wauters
  18. Un livre dont la couverture vous a fait craquer : Le réservoir était vide – Frédéric Garage
  19. Une œuvre écrite en vers : La dernière innocence – Alejandra Pizarnik
  20. Un livre reçu pour un anniversaire : Nos mémoires apprivoisées – Valérie Cohen
  21. Un livre dont le titre comprend une conjonction de coordination : Vallotton, le soleil ni la mort – Colette Nys-Mazure
  22. Un livre du « bout du monde » : Trouée dans les nuages – Chi Li
  23. Une œuvre épistolaire : Correspondance avec León Ostrov 1955-1966 – Alejandra Pizarnik
  24. Un conte : Jonathan Livingston, le goéland – Richard Bach
  25. Un livre qui m’a marquée : Les braises – Sándor Márai
  26. Une histoire vraie : Journaux 1959-1971 – Alejandra Pizarnik
  27. Un roman d’aventures : Le cavalier suédois – Leo Perutz
  28. Un livre dont le narrateur est un enfant : En attendant Bojangles – Olivier Bourdeaut
  29. Un roman dans lequel la mer occupe une place essentielle : Soundtrack – Hideo Furukawa
  30. Un livre qui cible l’un des 7 péchés capitaux (luxure) : Histoire d’O – Pauline Réage
  31. Un livre qui a gagné un prix littéraire : Boussole – Mathias Enard
  32. Un récit historique asiatique : Tu es une rivière – Chi Li
  33. Un classique du 19ème : Voyage au centre de la terre – Jules Verne
  34. Un récit qui se passe en temps de guerre : Le mal des fantômes – Benjamin Fondane
  35. Un livre dont le titre comporte un nom de lieu : Retour à Reims – Didier Eribon
  36. Un livre d’un auteur africain : Confidences – Max Lobe
  37. Un tome d’une série : Sur la route du papier – Erik Orsenna
  38. Un livre dont l’action se déroule dans le passé : Mémoires d’une jeune fille rangée – Simone de Beauvoir
  39. Un western : La femme au colt 45 – Marie Redonnet
  40. Un livre dont le titre ne comporte pas d’article : Et tout ce qui reste est pour toi – Xu Xing
  41. Un livre pioché au hasard dans votre PAL : Le garçon – Marcus Malte
  42. Un livre dont le titre comporte un prénom : Histoire d’Awu – Justine Mintsa
  43. Un livre présent dans ma PAL depuis plus d’un an : Le sillage de l’oubli – Bruce Machart
  44. Un livre d’un auteur européen non francophone : Sur les ossements des morts – Olga Tokarczuk
  45. Un livre d’un auteur québécois : Le poids de la neige – Christian Guay-Poliquin
  46. Un livre d’un auteur enfant d’écrivain : Pas dans le cul aujourd’hui – Jana Černá

Un livre avec le mot « jardin » dans le titre
Un livre basé sur la légende arthurienne (ou autre légende)
Un livre de Bit-lit (mélange de fantasy urbaine et de chick-lit)
Un livre de fantasy (ou fantastique)
Un livre de plus de 700 pages
Un livre dont le titre mentionne un animal
Un livre d’outre mer (DOM / TOM)
Un livre d’un pays nordique
Un livre écrit à quatre mains
Un livre en rapport avec la cuisine gastronomique
Un livre listé dans le top 100 des « livres les plus populaires de tous les temps » sur Babelio
Un livre post-apocalyptique
Un livre qui se déroule dans votre région d’enfance ou pays d’origine
Un péplum (roman se déroulant dans l’Antiquité romaine, grecque, asiatique ou égyptienne)

Challenges XIXe, Romantique et Victor Hugo

Je participe depuis 2013 à trois challenges étroitement liés entre eux : le challenge XIXème siècle de Fanny (19e) et les deux challenges de Claudialucia autour du mouvement romantique (ℜ) et de Victor Hugo (VH). Pour simplifier le suivi de me lectures, je les récapitule sur cette page en une seule et même liste. Les sigles entre parenthèses font références au.x challenge.s concerné.s :

 

 

Challenge Poésie

50555-003-e1443386147301Depuis l’an dernier, je participe régulièrement au challenge Poésie sur Babelio.  En petit comité, il a pour principale caractéristique que les échanges y sont extrêmement riches et fructueux, comme autour d’un thé avec quelques gâteaux entre ami.e.s. Que les curieux et amateurs nous rejoignent, ils ne seront pas déçus. 😉

Je recense ici mes lectures du genre en espérant que vous y trouviez votre bonheur.

Session 2016-2018

La Harpe de Bois :

La Harpe aux fils d’or :

La harpe céleste :

Session 2014-2015

La Harpe de Bois :

La Harpe aux fils d’or :

 

Mes petites emplettes…#15

En ce mois de janvier et Plan ORSEC oblige, je me suis montrée extrêmement raisonnable en bibliothèque en empruntant un seul et unique ouvrage, très vite lu par ailleurs. Il soulève plus de débats qu’il ne répond aux questions, je vous en reparlerai très prochainement.

9782226238542-j

En librairie, j’ai surtout préparé quelques surprises pour des amies… Vous m’en direz peut-être des nouvelles ?

Parce que je suis incorrigible, je m’en suis évidemment offert deux autres pour moi, et pas des moindres. Comme son titre ne l’indique pas Pas dans le cul aujourd’hui est une lettre enflammée de Jana Černá qui n’est pas moins que la fille de Milena – la célèbre destinataire des Lettres à Milena de Kafka. Elle s’adresse ici à son amant Egon Bondy dans un style qui ferait pâlir plus d’un écrivain. Une petite merveille de papier comme je les aime… Et puis Marlen Haushofer, faut-il encore vous la présenter ? J’en parlais ici.

Et puis surtout, j’ai été gâtée, pourrie gâtée. Je n’ai aucune excuse cette année pour ne pas participer au mois belge d’Anne et Mina.

 

Top Ten Tuesday #3 – Les 10 livres ayant une couverture bleue que vous avez lu ou aimeriez lire

Enfin je rentre dans les rangs de Frogzine et partage mon Top Ten Tuesday à l’heure dite. Les livres à couverture bleue pullulent dans mes étagères, je n’ai que l’embarras du choix. J’ai choisi dans un premier temps d’en extraire cinq que j’ai lu, puis de vous en lister cinq autres que j’aimerais lire prochainement.

En prime, j’ajoute les liens vers mes billets et un clin d’œil pour ceux qui ont d’avantage retenu mon attention.

Les quelques titres suivants font partie de ma pile à lire, si certains d’entre vous sont motivés pour une lecture commune au printemps, faites-mois signe. 😉

Plan ORSEC 2016

Comme je vous l’expliquais ici ou , mes étagères explosent. J’ai en effet tendance à acheter plus de livres que je ne peux en lire…. Mes précieux, même sans les lire, je les vois, je les aime, les cajole, les classe, les éparpille, les trie par taille ou par couleur, les entasse dans des sacs, les trône sur ma table de salon, les équilibrise sur celle de chevet, les feuillette, les guette et observe…

… Et me rend à l’évidence, il me faudra bien cesser mes tendres caresses, pour les lire et les déflorer enfin. Le plan ORSEC proposé par Georges devrait m’y aider. Je me suis fixée un objectif de 3 livres par mois sortis de ma pile à lire (PAL), autrement dit 3 livres que je possède, que j’ai achetés ou que l’on m’a offerts. Certains considèrent parfois que la PAL correspond aux livres que l’on possède depuis plus d’un an. Je ne me poserai pas ce type de restriction, mon but étant de lire mes livres sans critère avant ceux de la bibliothèque – que j’ai tendance à privilégier pour cause d’échéance de prêt – et en priorité les livres que l’on m’a offerts caractérisés dans la liste ci-dessous par un petit trèfle mauve  ; ce sera mon bonus personnel. 😉photo-libre-plan-orsec-21

Je récapitulerai ma liste de livres lus par mois sur cette page.

Janvier
Maîtres anciens – Thomas Bernhard
La vérité sur l’affaire Harry Québert – Joël Dicker
Osez… une leçon de fellation – Coralie Trinh Thi 

Février

Le journal d’un génie – Salvador Dali
Les sentinelles des blés – Chi Li
Le promeneur d’Alep – Niroz Malek

Mars

Soundtrack – Hideo Furukawa  
Un bon à rien est capable de tout – Damien Verhamme & Gordon War
Le réservoir était vide – Frédéric Garage 
Le livre de l’intranquillité – Fernando Pessoa

 Avril

Correspondances avec León Ostrov (1955-1966) – Alejandra Pizarnik
Nos mémoires apprivoisées – Valérie Cohen
Vallotton, le soleil ni la mort – Colette Nys-Mazure
Histoire d’O – Pauline Réage

Mai 

Retour à Reims – Didier Eribon
Le mal des fantômes – Benjamin Fondane
Le cavalier suédois – Leo Perutz
Le tort du soldat – Erri De Luca

Juin 

Confidences – Max Lobe
Les renoncements nécessaires – Judith Viorst
Le puits – Iván Repila

Juillet 

La cantatrice chauve suivi de La leçon – Eugène Ionesco
Les icônes du néant – Vladimir André Cejovic 

Août

La maison dans laquelle – Mariam Petrosyan
Les jeunes constellations – Rayas Richa 

Septembre

L’orientalisme – Edward W. Saïd

Octobre

Tombe, tombe au fond de l’eau – Mia Couto 
Le garçon – Marcus Malte 

Novembre

Le sillage de l’oubli – Bruce Machart
Notes du ravin – Philippe Jaccottet 
Archives du vent – Pierre Cendors

Décembre

Galpa – Marcel Cohen
Partir, Calcutta – Dominique Sigaud
La mer d’innocence – Kishwar Desai
Sur les ossements des morts – Olga Tokarczuk