Premières lignes… #6

Prologue

Maria Christine, née von Tornefeld, veuve von Rantzau, épouse en seconde noces de Reinhold Michael von Blohme, conseiller d’Etat à la cour de Danemark et ambassadeur extraordinaire, fut en sa jeunesse une beauté très entourée. Elle avait cinquante ans lorsqu’elle écrivit ses mémoires, vers le milieu du XVIIIe siècle. Cet opuscule qu’elle intitula Tableaux de ma vie, couleurs et figures ne parut que plusieurs décennies après sa mort. L’un de ses petits-fils le fit connaître à un cercle d’intimes au début du XIXe siècle.

La cavalier suédois – Leo Perutz [incipit]

Un rendez-vous initié par Ma lecturothèque, suivi par Georges, La chambre rose et noire, Moka, Au café bleu et Nadège.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Premières lignes… #6 »

  1. Ping : Premières Lignes… #7 |

  2. Mina

    Le début me fait penser à une préface-commentaire, plutôt qu’au début d’un roman. Ca semble plutôt tentant, j’attendrai d’autres avis de la LC et de lire si tu accroches davantage.

    J'aime

    Répondre
  3. Ping : Premières lignes #9 | Ma Lecturothèque

  4. Ping : Premières lignes #1 – Au Café Bleu

  5. Ping : PREMIÈRES LIGNES #2 – Au Café Bleu

  6. Ping : Premières lignes #10 | Ma Lecturothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s