Nos mémoires apprivoisées – Valérie Cohen

51e8jx7gohl-_sx195_Le mois belge bat toujours son plein et je suis dans les temps pour vous parler de ce titre de Valérie Cohen, offert par Cyve il y a plus d’un an maintenant… Visiblement, elle s’acharne, elle aussi, pour faire circuler la culture belge au-delà de ses frontières ! 😉

Nos mémoires apprivoisées est le récit d’une rencontre improbable et fructueuse entre un vieux grincheux solitaire, sa journaliste de fille Claire, et la mystérieuse Audrey fraîchement sacrée miss Sans Domicile Fixe quelques mois après sa fuite du foyer familial. Adepte fervente des Témoins de Jéhovah, la mère de la jeune fille en a oublié le bien-être de ses enfants et leur a fait subir le pire. Le défi de rendre cohérent un tel micmac romanesque était extrêmement risqué, me semblait-il, il est pourtant savamment relevé ! Valérie Cohen sait manifestement allier le style et la construction littéraire pour permettre au lecteur d’effeuiller progressivement les carapaces bien accrochées de ses tendres personnages aux vies bousculées.

A son rythme, avec ses hésitations, ses blocages et ses élans de confiance, la rencontre se crée entre les protagonistes et prend tout son sens à l’échelle des destins individuels puis de la grande histoire en abordant le sujet sensible de la Shoah. L’ensemble, relativement scolaire, échappe toutefois aux jugements trop manichéens.

Une belle découverte en territoires belge et niçois !


Nos mémoires apprivoisées – Valérie Cohen
Editions Luce Wilquin, 2012, 190 p.


Challenges concernés

Challenge Multi-défis 2016 : un livre reçu pour un anniversaire

Publicités

12 réflexions au sujet de « Nos mémoires apprivoisées – Valérie Cohen »

  1. Mina

    C’est dans le style que tu trouves un côté très scolaire ? Ou le déroulement de l’intrigue ? J’ai un peu de mal à voir où il pourrait se situer si le manichéisme est évité. Puisque tu sembles globalement positive, à ce détail près, je le garde en note, après une première lecture agréable de l’auteur.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Moglug Auteur de l’article

      J’ai du mal à le définir mais le style me semble un peu scolaire. Dans le déroulé, tout est bien amené, et je ne m’attendais pas particulièrement à ce que j’ai lu, mais je n’étais pas non plus vraiment surprise. J’ai eu un sentiment de « tout bien comme il faut », bien écrit, pas trop caricatural, bien construit… mais il m’a manqué le petit + qui fait la différence et qui est propre à chaque auteur. Cela reste un bon livre et une lecture agréable.

      J'aime

      Répondre
  2. Ping : Le Mois belge, Saison 3 : le récap’ |

  3. Laeti

    Valérie Cohen signe aussi Alice et l’homme-perle, un beau roman très frais, qui se situe au sein d’un groupe de « sexygénaires » vivant dans une maison de repos de luxe. C’était une très belle rencontre avec l’auteure….

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  4. Chapitre Onze

    Merci pour cette nouvelle participation ! J’aime bien tes lectures qui sortent de l’ordinaire. Tu nous fait toujours découvrir de nouveaux horizons avec des auteurs qui ne sont pas toujours les plus connus (en ce qui me concerne du moins !)

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s