Top Ten Tuesday #6 – Les 10 livres qui ont marqué mon enfance

Ce Top Ten ne sera certes pas le plus reluisant sur le plan littéraire ; cela dit, je n’ai rien contre un retour en enfance occasionnel…

2333793739_small_1 Contes magiques du monde entier – Margaret Mayo, illustré par Jane Ray

Une telle sélection ne saurait être pertinente sans un beau livre de contes. Le mien se veut magique et international. Devenue adulte, je ne me lasse pas de lire et relire certains contes africain ou japonais, au chute improbables pour nos esprits occidentaux, aux illustrations propices aux rêves et aux voyages…

4377972467_b1d0bfe654_o

Cosette – Victor Hugo

Les éditions jeunesse des œuvres de Victor Hugo ne manquaient pas dans les étagères familiales. De personnages de roman, Cosette était presque devenue un membre de la famille à part entière. Du même auteur, j’aurais aussi pu vous citer Notre-Dame-de-Paris, je n’étais pas bien vieille au moment de la sortie de la comédie musicale du même nom.

6752

Les malheurs de Sophie – La comtesse de Ségur

Les malheurs de Sophie mais aussi Les petites filles modèles ont largement fait partie de mon éducation. Je les ai lu et relu un certains nombres de fois, au grand dam peut-être des féministes qui y verront une vision de la femme dépassée. Ils ne m’ont pas traumatisé pour autant.

club-des-cinq

Le club des cinq – Enid blyton

Avec Le club des cinq, c’est la bibliothèque rose, mais aussi la verte et la collection rouge et or que j’aimerais saluer. Le grenier de ma grand-mère en regorgeait et m’a permis de très nombreuses et insoupçonnées escapades littéraires.

fantomette-exploits-fl

Fantômette – Georges Chaulet

L’indétrônable Fantômette, l’héroïne de mon enfance, mon modèle ! Je lisais les livres et ne décrochais pas non plus de la série TV. Je rêvais moi aussi d’une trottinette à moteur pour voler au secours des opprimés.

—-

—–

maroussia

Maroussia – P.-J. Stahl

Maroussia est un roman qui m’a marqué. On y rencontre une jeune ukrainienne, fille de Cosaque, qui sacrifiera sa vie pour guider un résistant dans les froides plaines de son pays. Les responsabilités d’adulte que doit endosser cette enfant pour défendre une cause bien plus grande qu’elle m’avaient considérablement troublée à un âge où les enfants ne devraient penser qu’à jouer.

melville-moby-dick-1956-big

Moby Dick – Herman Melville

Allez savoir quelle étrange idée m’a poussé à ouvrir et lire ce monument à 10 ans à peine ! Quoiqu’il en soit, je l’ai mené péniblement jusqu’au bout sans probablement y comprendre grand chose mais il est certain que cette aventure m’a travaillé intérieurement pendant des années. J’ai relu l’an dernier ce chef d’oeuvre et vous en ai parlé ici.

ramses-t3Ramsès – Christian Jacq

Aaaaah! Qu’aurais-je fait  sans les rayons librairies de supermarché ? J’ai passé des heures à dévorer les livres de Christian Jacq enfermée dans ma chambre de pré-adolescente. Ma période égyptomaniaque battait son plein. Elle est révolue, je vous rassure. (Ou a changé de forme.)

cvt_a-la-croisee-des-mondes-tome-1-les-royaumes-du-n_28841  A la croisée des mondes – Philip Pullman

Je songe depuis plusieurs années à relire cette trilogie qui m’avait passionnée au-delà de bien d’autres lectures. L’univers de Pullman n’est plus à présenter, je serais curieuse toutefois d’entendre un avis d’adulte sur ces romans avant de me risquer au grand saut.

36857-gf

La prophétie des Andes – James Redfield

Ma « période ésotérique » est plus tardive et m’a vu découvrir des auteurs parfois douteux tels Redfield, Werber ou Coehlo. Très grand public. Des livres au contenu me semblait-il divergent qui me laissaient entrevoir une autre manière de penser, moins cartésienne, plus spirituelle. Avec du recul, ces lectures parfois faciles ou  border-line qu’il m’aura fallu recadrer par la suite m’ont clairement ouvert la voie vers d’autres champs de réflexions.

Publicités

14 réflexions au sujet de « Top Ten Tuesday #6 – Les 10 livres qui ont marqué mon enfance »

    1. Moglug Auteur de l’article

      C’était l’adolescence pour être exacte Pullman pour moi. 😉
      Je me rappelle que Sans famille était sur la table au fond de la salle de classe en CM1-CM2 mais je ne me rappelle pas l’avoir lu. Pour Copperfield, j’avais la version Disney… ça compte aussi ou pas vraiment ? 😛

      J'aime

      Répondre
  1. Ingannmic

    Oh, j’ai lu le même « Cosette », qui m’avait tellement plu que j’insistais pour en lire des passages entiers à mon petit frère qui m’en veut probablement encore (il n’ouvre jamais un livre et passe son temps libre à jouer à des jeux vidéos)…
    Et la trilogie de Pullman, j’adore, bien que je l’aie lu adulte.. tu peux le relire les yeux fermés !!

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  2. Marine

    Je te rejoins à fond sur le Club des 5 (mais aussi les Alice !), La croisée des mondes (bien plus fascinant que Harry Potter !), et Ramsès (je crois que j’ai tous lu de Christian Jack, même les autres séries, et j’avais même commencé à apprendre les hiéroglyphes avec un bouquin demandé à mon anniversaire…)
    Je rajouterai quelques livres qui m’ont marqué : Croc-Blanc (Jack London), L’île au trésor (Stevenson), Le pays où l’on n’arrive jamais (André Dhotel – je l’ai lu plusieurs fois tellement il me fascinait), et Les garennes de Watership Down (je ne me souviens pas du nom de l’auteur, quelque chose Adam je crois)
    Et sinon plus jeune, la collection Les Belles Histoires, ma favorite étant l’histoire de « Rebelle » (je me souviens encore de passages par coeur !) 🙂

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Moglug Auteur de l’article

      Moi aussi j’ai déchiffré d’improbable papyrus avec mon Petit Champollion illustré ! 😀 J’ai dû lire aussi tous les Christian Jacq sauf les derniers, après je suis passée à Bernard Werber et je me suis tout enfilé aussi , sauf les derniers… ensuite c’était James Redfield… etc etc
      J’ai aussi lu Croc-Blanc et L’île au trésor, et puis Robinson Crusoë que j’aurais pu ajouter. Par contre, je n’ai jamais lu Dhotel et tu es la deuxième personne qui m’en parle cette semaine… Il va falloir que je me penche sur la question. Alice c’est quoi ? Alice au pays des merveilles… ?
      J’avais toute la collection des Disney en livres aussi, j’aurais pu en citer au moins un. Par contre, je n’ai jamais entendu parler des Garennes de Watership Dawn…. Et pour Les belles histoires, il faudrait que je vois ce que c’est… Et puis, pendant que j’y pense, il y avait aussi les histoires de Père Castor, un livre de conte avec un raton-laveur, et Inouk, le petit esquimau qui faisait de la luge avec son ami l’ours polaire… et un livre que la documentaliste de l’école primaire – qui me faisait peur – avait fini par me donner tellement je traînais à le lire, un roman historique sur une jeune fille, une résistante, qui prenait la défense du futur Henri IV, je crois…(finalement, elle était plutôt gentille cette documentaliste).

      J'aime

      Répondre
        1. Marine

          Quant à Alice au pays des merveilles c’est un incontournable pour moi mais je dois avouer que je l’ai découvert avec le dessin animé, et que j’ai lu le livre seulement longtemps après… Pareil pour les histoires du père Castor, je les connais de la série de dessin animés qu’on regardait à la télé 🙂 (de même que les Moumins et que les Petits Malins…)

          J'aime

          Répondre
      1. Marine

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Garennes_de_Watership_Down
        « Évoquant des thèmes épiques, le roman raconte les aventures d’un groupe de lapins qui tentent d’échapper à la destruction de leur garenne et cherchent un nouvel endroit où s’établir.
        Publié en 1972, et vendu à plus de 50 millions d’exemplaires, Les Garennes de Watership Down se classe parmi les livres les plus lus et les plus appréciés du monde1. Watership Down se classe parmi les 50 livres préférés des lecteurs. » « Le roman explore de nombreux thèmes dont celui de l’exil, de la survie, de l’héroïsme, du pouvoir, de la responsabilité politique et de la création du héros et d’une communauté. »
        Je te le conseille vivement (il faudrait que je le relise aussi d’ailleurs) Il faisait partie des livres que je voulais absolument dans ma bibliothèque, mais à l’époque il n’était plus édité en France.

        J'aime

        Répondre
        1. Moglug Auteur de l’article

          Connais vraiment pas… ni Alice ni les Garennes… Par contre, Les garennes de Watership Down me font étrangement penser aux Animaux du bois de quat’sous, mais ce n’est pas un livre.

          J'aime

          Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s