Challenge Lire le monde

lire-le-monde-300x413

Depuis quelques mois, l’envie me poursuit de rejoindre l’un ou l’autre challenge « tour du monde » de la blogosphère. L’invitation de Sandrine, que j’ai eu le plaisir de suivre dans ses rendez-vous autour de l’émission L’Europe des écrivains, aura été l’occasion de sauter le pas.

Parce que j’ai l’esprit de contradiction, j’ajoute à la liste de Sandrine les pays européens de plus de 45 millions d’habitants qu’elle avait préféré écarter – en fait, je lis peu d’auteurs anglais, espagnol, italien, allemand, cela ne peut que me faire du bien de les ajouter ici, je garde la France par chauvinisme 😉 . Et comme je n’y connais rien non plus, j’ajoute les pays américains (nord et sud). A raison d’un maximum de cinq auteurs par pays, j’espère voir cette liste s’étoffer progressivement mais j’ai bien conscience de devoir patienter quelques années avant d’espérer la compléter tout à fait. Les échanges sur le groupe Facebook et sur la page consacrée du blog Tête de lecture feront certainement fuser de nombreux auteurs méconnus. J’espère également que ce « challenge » sera l’occasion de nombreuses et fructueuses lectures communes.

Pour ne pas surcharger inutilement cette page, je vous renvoie chez Sandrine pour la liste des pays. Je complèterai la mienne au fur et à mesure de mes lectures.

Mes bonus européens

Mes bonus américains et latino-américains

Publicités

24 réflexions au sujet de « Challenge Lire le monde »

  1. Sandrine

    J’adore les ambitions démesurées, les plans à plusieurs années !
    Puisque tu es partante pour l’Amérique : j’organise aussi des lectures communes (j’adore ça, c’est certain) autour d’anniversaires d’écrivains. Les prochains sont juste immenses :
    28 mars 2016 : Mario Vargas Llosa (Pérou), 80 ans
    2 avril 2016 : Edgar Hilsenrath (USA), 90 ans
    3 juin 2016 : Larry McMurtry (USA), 80 ans
    Voici la page (je lance régulièrement des appels sur mon profil FB) : http://yspaddaden.com/anniversaires/

    Aimé par 2 people

    Répondre
    1. Moglug Auteur de l’article

      Génial pour l’Amérique ! Je vais suivre tout ça de près !
      Et zut, je vois que Philip Roth, c’était en 2013, j’ai justement acheté Indignation hier^^ en revanche, je ne connais aucun des auteurs mentionnés pour les lectures à venir. Affaire à suivre… 😦

      J'aime

      Répondre
  2. Marine

    Pour les USA, as tu déjà lu Wallace Stegner ? Angle d’équilibre par exemple, je l’avais commencé sur un bout de table en vacances il y a des années et n’avais pas pu le finir, je le relirai bien d’ailleurs… mais je me souviens d’une atmosphère particulière que j’avais beaucoup apprécié. Jim Harrison aussi, si tu n’as pas lu je te conseille… Je n’ai lu que cela de l’école du Montana mais ce sont des univers qui me font rêver (je sais pas pourquoi mais c’est comme ca… littérature des grands espaces quoi) Et en plus classique, Scott Fitzgerald, c’est drôle 🙂 Bises

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Moglug Auteur de l’article

      J’ai très rarement lu d’auteurs américains. Bruce Machart m’attend ! 😉
      Merci pour les autres références, je note, je note ! Je n’ai jamais lu de littérature des grands espaces sauf Into the wild, que j’avais adoré mais je ne crois pas que ce soit la même chose…

      J'aime

      Répondre
      1. Marine

        Pour preciser, Stegner ce n’est pas tout a fait la litterature des grands espaces non plus, c’est different. C’est plutot Jim Harrison. Et en effet, je ne pense pas que ce soit du tout la meme chose que Into the wild.
        Stegner c’est… interessant. Un univers a part entiere.

        Aimé par 1 personne

        Répondre
          1. Marine

            Ecoute, moi j’etais tombee dessus par hasard et ca ne m’avais pas pose de probleme 🙂 Ca depend de toi, si tu preferes suivre la chronologie ou pas… Moi ca ne me derange pas du tout.

            J'aime

            Répondre
          2. Marine

            Je dirais meme plus, mieux vaut lire un bon livre meme si c’est le dernier que commencer par un premier livre pas si bon et se desinteresser de l’auteur 🙂

            J'aime

            Répondre
            1. Moglug Auteur de l’article

              Vu sous cet angle évidemment… C’est juste qu’il est présenté comme le livre qui parachève son oeuvre, à caractère autobiographique, alors si on connait rien de son oeuvre ça peut être dommage… Mais si tu dis qu’il se lit bien sans connaître les autres livres, je te fais confiance. 🙂

              J'aime

              Répondre
      1. Marine

        Jim Harrison : La route du retour. J’avais beaucoup aime. Je crois que Dalva est bien aussi.
        Pour Scott Fitzerald contrairement a beaucoup je n’ai pas trop accroche au Gatsby le magnifique, mais j’aime beaucoup ses nouvelles (je me souviens avoir beaucoup ri en lisant « le dos du dromadaire ») J »avais achete un recueil de nouvelles qui s’appelait « Les enfants du jazz » je crois.

        Aimé par 1 personne

        Répondre
  3. ingannmic

    Cette activité est en effet une excellente idée, qui permet de découvrir des auteurs que je n’aurais sans doute jamais lus…
    Si tu connais peu la littérature américaine, il y a effectivement de quoi faire… si je peux me permettre : Faulkner est (pour moi) un incontournable…

    Aimé par 2 people

    Répondre
    1. Moglug Auteur de l’article

      Je lorgne Faulkner depuis un moment déjà ! J’ai vu Tandis que j’agonise au cinéma, c’est une des rares fois où je suis sortie d’une salle de cinéma aussi chamboulée… J’aimerais maintenant lire le livre et découvrir ses autres titres…
      Ingannmic, tu as vu mon message pour Pessoa ? Je ne l’aurais pas terminé pour le 15 mars…

      J'aime

      Répondre
      1. ingannmic

        Oui, je t’ai répondu par mail (tu ne l’as peut-être pas reçu ?) pour te dire que c’était OK pour le report. De mon côté, je l’ai terminé, mais je ne l’ai pas lu comme il le mérite (ce n’est pas un livre à lire d’une traite, mais je crois que j’y reviendrais régulièrement, pour le feuilleter au hasard).
        J’ai noté la publication du billet pour le 15 avril.

        Pour Faulkner, tu ne pouvais pas tomber mieux : « Tandis que j’agonise » est à ce jour mon titre préféré de l’auteur, même s’il est d’un abord abrupt. Tu peux aussi commencer par Lumière d’août, qui est l’un de ses titres les plus « linéaires ».

        Aimé par 1 personne

        Répondre
        1. Moglug Auteur de l’article

          Arf, je n’ai pas reçu ton mail 😦
          Je note le 15 avril… Et en effet, je préfère aussi prendre le temps pour Pessoa. Je note Lumière d’août. Dis donc avec ce billet j’ai une foultitude de conseils de littérature américaine, moi qui n’en lit presque pas, je suis servie ! Je n’ai plus d’excuse !! 😀

          J'aime

          Répondre
    1. Moglug Auteur de l’article

      J’avais plutôt noté La route du retour du coup… Tu as lu Dalva ? Tu as aimé ?
      Mais on sort un peu du challenge, c’est de la littérature américaine…

      J'aime

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s