Adieu 2015 #tag

Le changement d’année est propice aux tags, challenges et bilans… autrement dit, à tous ces billets parallèles autour des livres permettant de retracer les mois précédents ou de fantasmer ceux à venir.

J’ai repéré ce tag plutôt ludique sur le blog de Lady That qui le tenait elle-même de Pocket Jeunesse. Je vous invite à me suivre dans le dédale de mes lectures 2015. 😉

9782081275300Ma lecture préférée de l’année

Dresser la liste de mes coups de cœur avait été fastidieux, il me faut maintenant n’en sélectionner qu’un seul… Je ne prends pas de risque en retenant un grand classique, Moby Dick de Herman Melville.

91tt4utftblMa plus grande déception de l’année
et Le livre que j’attendais le plus

D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pied de Jón Kalman Stefánsson, incontestablement, ce livre que j’attendais a été une monstrueuse déception. J’en attendais trop justement… Est-il bien nécessaire de revenir sur ce point ?

9782266230919Le meilleur roman Pocket Jeunesse que j’ai lu en 2015

Je n’en ai lu qu’un et par chance, je l’ai adoré ! Il s’agit de La nuit des temps de René Barjavel. Il a échappé de peu aux coups de cœur 2015, la sélection a été terrible !

boussoleLe livre dont j’ai le plus entendu parler 

J’en ai tellement entendu parler que je l’ai acheté et lu. Ce qui ne m’arrive pas souvent – la renommée médiatique n’étant généralement pas un critère de sélection pour mes lectures. Il s’agit du prix Goncourt 2015, Boussole de Mathias Enard. Promis, je travaille à rattraper mon retard dans la rédaction de mes billets. 😉

invisible-dehors-pierre-cendors1Ma plus belle surprise…

est un cadeau d’anniversaire. Un livre à l’atmosphère très intime, annonciateur d’un éventuel très beau voyage l’été prochain. Je vous en reparlerais très vite, il faisait également partie de mes coups de cœur 2015. J’ai nommé L’invisible dehors : carnet islandais d’un voyage intérieur de Pierre Cendors

1413264-gfLa meilleure suite

Il semblerait que je n’ai lu qu’une seule suite qui, objectivement, n’était pas mal ; subjectivement, m’est totalement passée au dessus de la tête. La vérité sur Marie est le troisième volet de la tétralogie de Jean-Philippe Toussaint, Marie Madeleine Marguerite de Montalte. Je la terminerai peut-être mais sans conviction…

livre_l_572075Le cinquième livre lu

J’aime l’idée d’un titre tiré au hasard… Roulement de tambour : Lucia Antonia, funambule de Daniel Morvan ! Je suis heureuse que ce livre apparaisse ici, il faisait également partie de ma présélection pour les coups de cœur.

photo-1443782628La meilleure rencontre liée aux livres

J’ai eu la chance cet automne d’assister au Bal des ardents à une rencontre avec Pierre Cendors que je citais plus haut, à l’occasion de la sortie de son livre Archives du vent. En fait de rencontre, étant très timide et en l’occurrence très impressionnée, je me suis surtout faite très discrète. 😉

131Le premier coup de cœur de 2015

L’année a commencé sous le signe de la poésie avec un recueil d’Alejandra Pizarnik, Textes d’Ombre. Je découvrais alors cette poétesse argentine ; depuis, j’ai lu son Oeuvre poétique publiée chez Actes Sud, et La dernière innocence, un autre de ses recueils publié chez Ypsilon.

album-cover-large-26949Le dernier coup de cœur 2015

Lu in extremis pendant les vacances de Noël, j’ai adoré le roman graphique de la dessinatrice libanaise Zeina Abirached, Le piano oriental. Ce genre d’ouvrage pourrait bien m’ouvrir officiellement les voies de la bande dessinée.

product_9782207259580_195x320Le dernier roman que j’ai acheté et lu en 2015

A l’inverse de ce qui est demandé ci-dessus, j’ai lu dans un premier  temps puis offert (donc acheté) récemment ce recueil de nouvelles de l’auteur roumain Mircea Cărtărescu, Pourquoi nous aimons les femmes, pour finalement le lister lui-aussi parmi mes coups de cœur de l’année.

couv-jiseul-620x828Le roman le plus émouvant

Il en faut beaucoup pour qu’un roman m’émeuve et j’ai beaucoup de mal à identifier un livre pour cette catégorie. Toutefois, en reprenant mes listes, en me remémorant mes lectures, ce roman graphique coréen de Keum Suk Gendry intitulé Jiseul s’impose.

9782226017512-lLe roman le plus drôle

Une fois encore je vais me tourner du côté de la bande dessinée pour cette catégorie qui ne correspond pas non plus à mes genres de prédilection. Junior de Wolinski m’a permis de passer un excellent moment – et accessoirement de rendre hommage à son auteur.

cvt_les-sentiers-des-astres-tome-1-manesh_7687Le livre le plus attendu de 2016

J’en ai tellement chez moi et j’ai été tellement déçue par le seul livre que j’attendais réellement en 2015 que je ne me positionne pas franchement dans les starting blocks des rentrées littéraires ; toutefois, j’ai eu le malheur une fois de lire un très bon premier tome… J’espère donc lire la suite de Sentiers des astres de Stefan Platteau dans l’année, il parait même que le personnage principal du volume à venir se nommera Shakti ! 😉

Publicités

4 réflexions au sujet de « Adieu 2015 #tag »

  1. Mina

    Tu as lu Boussole, mais tu ne dis pas si tu as aimé. J’espère que oui. 🙂
    Pocket a des tags plutôt sympas, sinon, c’est un beau retour sur les lectures de l’année, surtout que tu retombes sur pas mal de coups de cœur, même dans les catégories un peu plus au hasard.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Moglug Auteur de l’article

      Je n’ai toujours pas rédigé mon billet pour Boussole. Je suis contente de l’avoir lu, j’ai appris plein de choses et ai eu envie de noter plein de références. Mais il y en a tellement que j’ai renoncé… Plus que tout autre, j’aimerais lire La chouette aveugle de Sadegh Hedayat qui est cité au tout début. J’ai été agréablement surprise de retrouver Kafka, Schwarzenbach notamment. Un gros bémol toutefois : si le livre est très riche sur le plan intellectuel, la relation entre Franz et Sarah m’a laissé de marbre… et le personnage de Franz m’a pas mal ennuyé. En fait, idéalement, je crois que j’aurais préféré lire un essai sur l’orientalisme plutôt qu’un roman-prétexte. Par contre, si Matthias Enard publie une bibliographie de ce roman comme il l’a suggéré en conférence lorsqu’il est passé à Lyon, je serais la première à l’imprimer pour pointer ce que j’aimerais lire !

      J'aime

      Répondre
      1. Mina

        Je ne savais pas qu’il avait un projet de bibliographie, ce serait intéressant ! D’emblée, je n’ai pas cherché à noter de noms ou à faire de projet, j’ai préféré me laisser porter par le roman, l’écriture et le flux des pensées ; j’ai l’impression que chercher à y lire un essai est un peu l’écueil, c’est trop touffu pour y parvenir sans lassitude. Dommage pour ton bémol (mais je comprends, dans un autre contexte, je n’aurais pas supporté le personnage de Franz non plus).

        J'aime

        Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s