Junior – Wolinski

Aucune originalité à lire une bande dessinée de Wolinski en ce début 2015. Certes. La bibliothèque de la Part Dieu a souhaité en janvier dernier rebondir sur les événements tragiques que l’on connait en mettant à disposition de son public un ensemble d’œuvres : livres, bandes dessinées, essais sur le thème de la satyre politique, pour nous permettre de mieux comprendre certaines valeurs défendues par le journal Charlie Hebdo. Ce présentoir en lien avec l’actualité était également l’occasion de remettre au goût du jour certaines productions de nos chers disparus.

Junior, publié en 1983 par L’Echo des Savanes et Albin Michel, est une bande dessinée entièrement réalisée par Georges Wolinski. Elle nous présente sur le ton de l’humour – évidemment – le quotidien de Senior ex-soixante-huitard, chevelu, looser sur les bords, tendance hippy, légèrement obsédé par le sexe, et surtout fondamentalement gentil ; celui-ci ne comprend pas son fils, Junior, à qui tout réussi, costard-cravate, étudiant chevronné, et plus attentif à l’intellect de ses nombreuses amies qu’à leurs poitrines rebondies. Autant dire, pour son père, un OVNI. Avec Junior, Wolinski a surtout voulu mettre en avant, avec justesse et dérision, les incompréhensions générationnelles de la société des années 80’s. J’ai beaucoup ri devant ces situations décalées – toujours d’actualité ! – à peine suggérées par un trait jeté, presque grossier et très expressif, majoritairement en noir et blanc mis à part quelques planches en début et fin d’ouvrage où les couleurs explosent pour mon plus grand bonheur.

Lire Wolinski en ces temps de grisaille et de déprime nationale aura été l’occasion de quelques bons éclats de rire et d’une véritable bouffée d’oxygène !

Challenge concerné
(cliquez sur l’image pour les détails)

Publicités

4 réflexions au sujet de « Junior – Wolinski »

  1. Claudialucia Ma librairie

    Et dire qu’un si grand nombre d’écrivains américains (eux qui devraient être les représentants de l’ouverture d’esprit et et qui devraient plus que quiconque comprendre le sens profond des textes et des dessins de Charlie) les condamne! JC Oates est choquée par les attaques à la religion (sans comprendre que ce sont les excès de la religion, les fanatismes qui sont visés) et elle les juge sexistes! je suppose que préférer la poitrine d’une femme à son intellect est rédhibitoire!

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s