Comment je vois le monde – Albert Einstein

Albert Einstein (1879-1955) est surtout connu pour ses travaux scientifiques et la théorie de la relativité. Ses opinions politiques et religieuses, en revanche, restent assez méconnues du grand public…Et c’est bien dommage !

Comment je vois le monde n’est pas une biographie à proprement parlé. Il s’agit d’écrits compilés pour former un recueil aussi représentatif que possible de sa vision de l’humanité. Ce recueil est composé de lettres et de discours d’A. Einstein rédigés à destination d’individus et de publics variés, essentiellement à l’époque si particulière de l’entre-deux guerres…quelque part entre l’Allemagne bientôt nazie et l’Amérique qu’il admire déjà…

Au fil de ses lettres et de ses discours, le lecteur retrace la vie de l’homme derrière celle du scientifique…une vie remplie de rencontres toutes plus riches les unes que les autres. Ce sont ces rencontres que j’aimerais retracer dans ce billet et ceux à venir…Ces rencontres qui forgent un homme…Et au travers de ces rencontres, j’espère vous faire découvrir la sagesse de l’homme.

Je vous souhaite une bonne lecture et un bon voyage au détour de la vie d’Albert Einstein !

Albert Einstein et Hendrik Antoon Lorentz, photographiés par Ehrenfest devant sa maison à Leiden en 1921

C’est dans un environnement bien triste que commence ce voyage. Nous sommes le 4 janvier 1928,  sur la tombe d’Hendrik Antoon Lorentz ; et A. Einstein vient témoigner son admiration pour ce grand homme. H. A. Lorentz est l’un des fondateurs de la physique moderne. Il est l’un des premiers à mettre en évidence la théorie de l’électron, et il pose les bases de la théorie de la relativité. Mais à l’heure de sa mort, ce n’est pas seulement ses talents de physiciens qu’A. Einstein veut mettre en évidence mais bien plutôt son oeuvre d’humaniste. En effet, H. A. Lorentz était également président de ce qui deviendra plus tard l’UNESCO. Dans ce cadre et pendant la période troublée de la première guerre mondiale, il a oeuvré pour la réconciliation et la collaboration internationale des scientifiques de tous pays. Après la guerre, il a contribué à faire supprimer des statuts du Conseil de Recherche, à vocation internationale, un paragraphe visant l’exclusion des scientifiques des puissances vaincues. Si cette victoire sur le papier n’a pas été aussi efficace qu’il l’aurait souhaité en réalité, A. Einstein profite de cet hommage funèbre pour rendre grâce à l’homme qui, au-delà des guerres, aura mis sa vie au service d’une entente amicale et féconde des savants du monde entier.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Comment je vois le monde – Albert Einstein »

  1. Ping : Comment je vois le monde – Albert Einstein – 2 | Synchronicité et Sérendipité

  2. Ping : Comment je vois le monde – Albert Einstein – 3 | Synchronicité et Sérendipité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s