Psychologie du Yoga de la Kundalinî – C. G. Jung

Mon premier article.
Plutôt que de commencer par le commencement, j’ai choisi de prendre le fil là où il en est aujourd’hui, quitte à revenir en arrière par la suite. Qui a dit que l’on devait toujours prendre des routes à sens unique ?

J’ai trouvé ce livre à la Médiathèque Ceccano d’Avignon que j’ai découverte récemment. J’ai voulu savoir ce qu’elle avait dans le ventre… J’ai tapé quelques mots-clés, des noms d’auteurs que j’affectionnais particulièrement…Et me voilà avec cet ouvrage de C. G. Jung qui n’a rien d’anodin à mes yeux : il combine mon grand intérêt pour la culture indienne et ma curiosité naissante pour la psychologie. Quant à la Kundalinî, elle est étroitement associée aux rites tantriques dédiés à la Grande Déesse indienne que l’on nomme parfois Shakti. Vous perdez le fil ? Je le raccorde…Shakti était mon sujet de mémoire à l’époque où j’étudiais l’histoire des religions…J’aurais sans aucun doute l’occasion d’y revenir.

C. G. Jung ne fait pas d’allusion à Shakti dans ce recueil de conférences. Il aborde plutôt la notion de cakra qu’il compare à la psychologie occidentale. C’est là que ça se corse, pour moi en tout cas. Je ne maitrise ni les chakra ni les concepts de psychologie mais l’idée m’intrigue et je veux en savoir plus. Rédiger ce billet m’aide à comprendre et à me poser les bonnes questions.

La kundalinî est perçue comme un serpent lové à la base de la colonne vertébrale, au niveau du premier chakra, le mûlâdhâra. Au fur et à mesure de l’élévation de l’esprit lors de la méditation, la kundalini s’éveille et s’élève vers le chakra supérieur. D’abord le svâdishthâna, puis le manipûra, l’anâhata, le vishuddha, l’âjñâ entre les deux yeux et le sahasrâna au sommet du crâne. Chaque étape de cette élévation correspond à un état psychique.

Je ne prétends pas comprendre tous les concepts de C. G. Jung, je n’en saisi à peine les idées générales, mais chaque lecture me permet de m’approprier un peu plus ses idées.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Psychologie du Yoga de la Kundalinî – C. G. Jung »

  1. Thomas

    Génial tout ça!
    C’est effectivement un début et j’espère que tu continueras ce blog pendant longtemps. Tout du moins ça démarre bien! Le sujet semble intéressant et faite par une passionnée…
    A bientôt
    Tom

    J'aime

    Répondre
  2. Ping : Un point sur les cakra… | Synchronicité et Sérendipité

  3. Ping : Le serpent à travers les mythes | Synchronicité et Sérendipité

  4. Ping : Psychologie du yoga de la Kundalini – C. G. Jung | Synchronicité et Sérendipité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s